Eveil au goût des enfants
 

Tutoyer dès l'enfance le plaisir de goûter, apprécier toute la palette de sensations offerte par les aliments ...

Telle est la finalité, hédoniste et humaniste, des démarches liées à l'éveil sensoriel. Dans cette approche, l'enfant ne se contente plus de manger en se laissant guider par ses habitudes et sa fantaisie, il prête une attention soutenue à ses ressentis et prend conscience de l'extraordinaire acuité de ses sens. Au fur et à mesure qu'il apprend à goûter, l'enfant se met à s'intéresser à ce qu'il mange et il est progressivement gagné par la curiosité : d'où vient cet aliment ? comment est-il préparé ? pourquoi a-t-il ce goût ? ...
Les enfants affûtent aussi leur sens critique : ils apprennent à opérer des choix alimentaires plus avertis, en faisant davantage confiance à leur jugement de dégustateur et en décryptant les informations données sur les produits.
Bien souvent, ces apprentissages sensoriels, concrets et ludiques, stimulent l'envie de goûter des aliments et des plats moins familiers, favorisant ainsi l'enrichissement du répertoire alimentaire de l'enfant.

L'éveil sensoriel amène à une découverte de soi, mais aussi à une découverte des autres : la verbalisation et la mise en commun des ressentis soulignent à quel point les dégustateurs sont différents. Chacun est amené à se situer par rapport aux autres, dans le respect des différences inter-individuelles.

L'apprentissage du goût est donc une aventure personnelle qui laisse à coup sûr une trace durable dans le vécu de l'individu et contribue à améliorer sa qualité de vie.

 
Pour en savoir plus:

L'apprentissage du goût (par Nathalie Politzer)

Proposition pour une pédagogie du goût (par Patrick Mac Leod et Nathalie Politzer)

Effet d’une éducation sensorielle sur les préférences et le comportement alimentaire des enfants de 8 à 10 ans (par l’équipe EdusSens)